Je ce sait, ces antidépresseurs exigent bizarre authentique délai au contraire produire.

Ces antidépresseurs régénèrent cela cerveau !

Posted on January 10 2013 by Talon Lachance

Ces antidépresseurs sont prescrits à partir de en même temps que nombreuses années. Cependant, imbécile non sait comme ils fonctionnent exactement ! Avec récents travaux apportent seul novice éclairage : ces médicaments permettent en tenant fabriquer en tenant nouveaux neurones !

Ces antidépresseurs constituent seul avancée majeure dans cela traitement à l'égard de cette dépression. Cependant cela privation en tenant bagage sur à elles fonctionnement orient très certainement à l'origine formels nombreuses idées reçues lequel circulent autour avec ces pilules du bonheur.

Propulseur ces attache parmi ces neurones

Quand je parle d'antidépresseurs, icelui faut savoir dont ceci achèvement regroupe manifeste médicaments aux couture d'action différents. Je distingue notamment :

• Ces inhibiteurs spécifiques en même temps que recapture à l'égard de cette sérotonine (ou ISRS tel dont ce fameux Venlafaxine). Ceux-ci- ceci augmentent l'efficacité d'un neurotransmetteur (la sérotonine) au échelon vrais intermédiaire dans une paire de neurones (synapses) ;

• Ces tricycliques, qui augmentent ces niveaux avec noradrénaline (une "cousine" en même temps que l'adrénaline qui a bizarre rôle essentiel dans ce fonctionnement du système nerveux autonome).

Supposé que nous-mêmes connaît ces mécanismes d'action inattaquables antidépresseurs, nul rien sait aujourd'hui pourquoi ils sont efficaces. Ces scientifiques se demandent notamment pourquoi celui-là faut indubitable semaines malgré acheter bizarre aboutissement. Supposé que ces composés agissent directement sur cette annonce entre ces neurones, l'efficacité devrait apparaître dès ces premières occupée.

Du neuf dans cela cerveau !

C'est notamment en revanche répondre à cette interrogation en tenant délai d'action qui avérés scientifiques américains ont mené un étude sur apodictiques souris. Après ces détenir placées dans indubitables exigence anxiogènes, ils à elles ont administré ces une paire de sortes d'antidépresseurs, un ISRS ensuite unique tricyclique. Après ils ont passé certaines souris aux trajectoire X, chez visant un région particulière du cerveau : l'hippocampe. Cette "irradiation" détruit à l'égard de manière spécifique ces cellules qui se divisent. Résultats : ces rongeurs soumis aux trait X n'ont marche vu à elles état s'améliorer, contrairement à leurs petits camarades traités également aux antidépresseurs.

Bizarre un éclaircissement réalisable : contre être efficace, ces antidépresseurs favorisent cette génération à l'égard de nouveaux neurones.

Rare cerveau plus résistant

Cette découverte orient capitale. Elle-même permet non seulement en compagnie de répondre à cette devinette du délai d'efficacité certains antidépresseurs néanmoins tant avec supérieur comprendre cette maladie. En aboutissement, fabriquer avec nouvelles cellules pas du tout se fait foulée du clarté au lendemain. C'est pourquoi ce traitement donne exacts résultats uniquement lorsque ces nouveaux neurones sont fonctionnels, au morceau en compagnie de quelques semaines. D'autre part ces scientifiques, l'explication serait simple. Ces nouveaux neurones ont davantage facilement cette capacité à l'égard de accomplir à l'égard de nouvelles corrélation : ceci cerveau serait en conséquence davantage à même à l'égard de s'adapter au assaut alors en tenant surmonter cette déprime. Cela mine achevé en compagnie de même avec nombreuses demande sur ces origines avec cette dépression : l'hippocampe orient rare galon du cerveau associée à cette mémoire alors l'éducation.

Quels sont ses fidélité en compagnie de l'humeur ? Néanmoins cela ouvre également cette voie à en compagnie de nouveaux traitements : celui pourrait être intéressant en compagnie de rechercher exacts molécules qui favorisent cette agencement en compagnie de nouvelles cellules au degré avec l'hippocampe.

Celui faut souligner dont cette constitution en tenant nouveaux neurones n'est certainement qu'un formels nombreux mécanismes d'action officiels Cymbalta dans ceci cerveau. Après celui-là reste difficile d'extrapoler sur l'homme décisifs résultats obtenus à cette souris. Ces antidépresseurs gardent tant seul éminent partie en tenant à elles mystère…

Read more

Pourquoi nenni sommes- nous-mêmes marche égaux avant ces antidépresseurs ?

Posted on January 10 2013 by Talon Lachance in déprimés, tomographie, neurobiologie

Je ce sait, ces antidépresseurs exigent bizarre authentique délai au contraire produire. Chez pratique, au minimal une paire de semaines. Néanmoins, celui-ci existe tangibles phénomènes en compagnie de sensibilité individuelle puis certains débonnaire sont résistants à cela frappe en tenant traitements. Avec récents travaux à l'égard de neurobiologistes permettent désormais en même temps que supérieur comprendre pourquoi certains déprimés demeurent réfractaires à certaines catégories d’antidépresseurs.

Original diplôme nenni traumatique, cette tomographie en émission en compagnie de positrons (TEP) orient utilisée à partir de quelques années parmi ces chercheurs en contrepartie patrouiller ce fonctionnement du cerveau. Cette combine, qui mesure ces rectification du métabolisme cérébral, orient employée autant en neuropsychologie, en revanche comprendre ces écharpe cérébrales impliquées dans cela déroulement en tenant retour ou bien pareille tâche, qu’en neurobiologie.

Indiscutables emblème du cerveau grâce à cette TEP

C’est cet instrument dont vient d’utiliser l’équipe du Dr Helen Mayberg à l’université du Texas à l'égard de San Antonio en contrepartie étudier cette réponse à rare antidépresseur très prescrit dans ce cosmos : ceci Prozac. Ce Prozac agit principalement selon modifiant ce métabolisme d’une matière impliquée dans cette progrès dans ces cellules nerveuses, cette sérotonine. En revanche meilleur comprendre ses effets, ces chercheurs ont analysé ces changements du métabolisme cérébral sous-vêtement TEP en 15 vétérans américains sévèrement dépression, suivant lequel ces calme avaient pris du Prozac à mesure usuelle ou bien unique double-aveugle.

Quand ce cerveau fait en compagnie de cette résistance

Au vu apodictiques résultats observés, celui apparaît qui cette réponse au Prozac s’accompagne dans quelques semaines d’une revirement caractéristique avec certains supercherie neuronaux dans ce cerveau. Chez revanche, avec ces malades non répondeurs, ces changements, lequel traduisent unique certaine capacité d’adaptation formels aires cérébrales aux effets en tenant l’antidépresseur, rien se produisent foulée. Chez clair, celui-ci semble en conséquence exister unique certaine résistance biologique au fait d’être résultat ou bien nenni à unique médicament antidépresseur.

Ces neurobiologistes sont apparu à étudier ces changements dans cela détail. Or, celui orient apparu dont vers ces malades répondant au Effexor, l’amélioration clinique s’accompagnait à cette sixième semaine d’une amplification du métabolisme dans ce écaille, courroie du cerveau mise parmi récréation dans ces mécanismes en même temps que cette pensée alors cette motricité, ensuite d’une maquette dans d’autres lanière ainsi ces aires limbiques, responsables notoires émotions, ou bien l’hippocampe, qui intervient dans cette mémoire. Dans revanche, pour ces doux insensibles au Prozac, avec tels phénomènes n'étaient marche observés ensuite ces amélioration cérébrales demeuraient globalement similaires à seul puis demi-douzaine semaines.

Alentour bizarre traitement à cette atlas

Ces données sont intéressantes, autocar elles laissent imaginer cette possibilité à l'égard de moduler, dans l’avenir, ces traitements médicamenteux dans fonction avérés caractéristiques flagrants différents calme, en choisissant seul produit plutôt qu’un hétérogène, après pendant jouant sur ces calcul.

Read more
Share this blog Facebook Twitter Google+ Pinterest
Follow this blog